GVO

lundi 24 octobre 2016

«Mabrouk lit, Mabrouk est vivant» Collecte de livres pour la salle lecture de l'école de Mabrouk Soltani tué par des terroristes.

Vous vous rappelez certainement du petit berger qui a été décapité par des terroristes, il y'a presque une année  au Mont Mghilla. Mabrouk  était obligé de quitter  l'école de Douar Saltenia faute de moyens  pour travailler comme berger pour subvenir aux besoins de sa famille. Au lieu d'être sur les bancs de son école, Mabrouk a dû faire face aux problèmes de la vie à un très jeune âge et a été ainsi  à la portée  des terroristes qui lui ont volé sa vie. 

Depuis, l'école de Douar Slatnia a été baptisée " Ecole Mabrouk Soltani". Cependant, cette école manque toujours des moyens financiers pour pouvoir offrir à ses élèves l'éducation et l'encadrement  nécessaires pour leur futur.

Des activistes de la société civile ont déjà réussi à établir une salle de lecture pour les élèves de cette école. Dans quelques jours, ils passeront à une autre forme d'action. Croyant à l'importance de l'éducation et de la culture dans les efforts pour  la lutte contre le terrorisme et pour la construction de l'avenir de ces enfants, des ateliers de lecture visant à éduquer les enfants sur les droits humains et la lutte contre le terrorisme. 

C'est dans ce cadre là, qu'une collecte de livres pour enfants a eu lieu le samedi 22 octobre 2016 devant le théâtre municipal de Tunis. 




















Des individus(femmes , hommes, enfants, et adolescents), une maison d'éditions ( Konouz), des clubs d'élèves notamment de le  Club l'élève Citoyen du collège Karchi le Bardo et le ciné-club d'enfants de Menzel Bouzelfa , et l'association Un enfant , des Sourires nous ont beaucoup soutenus tout au long de cette action. Nous les remercions toutes et tous sans exceptions. 

Nous remercions  aussi wala Kasmi et Youth Decides  pour l'aide logistique. 

Pour voir toutes les photos, cliquer ici

Pour le lien de l'évènement, cliquer ici.https://www.facebook.com/events/1765502090356998/ 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire